dimanche 2 août 2015

Sexion nationale-bolchevique féminine et autonome

Nazbolia-NH était l'une des sections rattachées au Mouvement National Bolchevique Français, mais le 21 Avril 2015, a reçu l’autorisation de devenir autonome afin de réaliser une tâche historique de différentiation sociopolitique : ses objectifs sont aussi de faire comprendre aux femmes qu'elles peuvent avoir un autre destin que de n’être qu’un meuble de salon, ou bobonne en cuisine, qui demande à l’homme quoi voter aux élections et restant dans une acculture totale. Nazbolia-NH ne dépend donc plus du MNBF, mais de la CFNC-NH (Confédération Française des Nationaux Communistes) qui regroupe tout les Nationaux Bolcheviques de France et des pays Francophones.


Nazbolia-NH demeure bien entendu d’orientation politique nationale-bolchevique, en opposition totale avec la politique capitaliste et ces complices sociaux-démocrates, avec la droite-réactionnaire et les dogmes des religions judéo-monothéistes qui veulent ravaler la femme au rang d’esclave de l’homme.
 Mais NazboliA s'inscrit aussi en faux contre certains soi-disant "nazbol" (tels l'ennemi du peuple Léon Schwarzrot) qui ne savent ni rédiger (car ils ne savent même pas écrire français) ni composer un photomontage convenable, dont la philosophie de "l'action" consiste à se soûler, à organiser des concours de pets et à se trémousse sur de la musique de primitif "oï" ce qui ne ramène au national-bolchevisme que des traines-savates alcooliques et des repris de justice.

  Nous, NazboliA, sommes en train de laisser une trace durable d'un nouveau national-bolchevisme, purgé de toute orthodoxie rétrograde aux odeurs rances de caleçons pas lavés, et de cette musique d'attardé mental. La scission est consommée, d'une part la grâce et la beauté aryennes alliées à l'intelligence de l'esprit européen, de l'autre l'inculture crasse et la stupidité arrogante aux relents de despotisme oriental. Seul l'avenir nous dira qui l'emportera, et si le MNBF connaîtra résurrection et envol, ou putréfaction et déliquescence.

 Aux Camarades de choisir.


DA SMERT!

3 commentaires:

  1. J'ai une longue robe-fourreau bleu nuit sous laquelle affleurent vos formes gracieuse
    fendue haut sur le coté, avec des escarpins blancs à très haut talons
    Et les cheveux ramenés sur la tête
    Je te considère nu et éclate de rire
    "La machine à sécher le linge est en panne?" je persifle
    Carole et Anya, les deux petites jeunes assises sur le sofa face à moi, pouffent de rire

    Marc
    Le creux de vos hanches, les colinnes arreondies de vos fesses et les pics jumeaux de vos seins majesteux

    Mes lèvres s'ouvrent pour un rire sarcastique

    Marc
    Je m'arrête un instant stupéfait

    "regardez-moi cette queue" dis-je à mes jeunes invitées "elle m'appartient et tout ce qui l'entoure aussi!"
    Puis, pour le leur prouver, je te dis "Ici! Au pied!"

    Marc
    Je pose les mains sur les hanches et vous défie du regard

    Je fronce du sourcil
    D'un doigt impérieux je te désigne mes pieds

    Marc
    Ma queue vibre d'impatience déja droite

    "A genoux" je répète

    Marc
    Je commence à marcher ves vous en ma léchant les lèvres
    Tout à cous un croc en jambres me fait choir et j'atterri à vos pieds

    Je renverse la tête en arrière, assurée de ton obéissance

    Marc
    j'atteri à vos pieds.

    Aussitôt je te pose un pied sur la nuque
    *smack*

    Marc
    Des rires et des quolibets accueillent mon entrée
    Je déchausse mon autre pied et le pose devant ta bouche
    Mon visage est contraint de se poser sur le cuir blanc de vos escarpins

    Anya se penche et te pince une fesse

    Marc
    Un coup sur les fesses me fait tressauter et saoudaint je sens e poids sur es épaules

    une des gamines s'est assise sur toi

    Marc
    Des gloussements

    Je lui donne mon escarpin
    "Embrasse mon pied" je répète
    Tu sens que l'autre est en train d'entrer dans ton cul
    Tu te débats mais Carole viens s'installer sur tes jambes pour te coincer
    Et avec Anya sur les épaules et mon pied sur ta tête tu ne peux rien empêcher
    Elle rit : surpriiiiise mon joli dit elle
    Les deux gosse s'amusent comme des folles à humilier cet homme qui à l'a^ge d'un oncle

    Marc
    Je me débat pour repousser cette intrusion

    "Tonton marco n'est pas content?" fait Anya d'un ton faussement ingénu en tournant le talon dans ton cul
    Carole te fesse en même temps : "Tonton Marco n'a pas été sage!"
    Et pour finir je vais m'assoir sur la tapis face à toi, déchuasse mon autre pied et te les met tous deux sur la figure
    !!!
    Lèches petit mâle
    "Tu te rends compte qu'à elles deux Anya et Carole n'ont pas ton âge?" je te demande
    tout en frottant mes pieds nus sur ta face
    Montres à ces jeunes ce que tu peux faire pour ta Maîtresse

    Marc , 46 ans, fessé par une gamine de 19 ans!
    et enculé par une de 20!
    Tu as honte?

    Marc
    !je grommelle mais étant baillonné par vos pieds les mots se transforment en une bouillie inintelligible

    "Dis au deux petites que tu aimes me lécher les pieds" j'ordonne en les retirant momentanément

    RépondreSupprimer
  2. Partie 2 :

    Les deux petites te font tourner sur le dos et, nue désormais, je m'assois prestement sur ton torse pour te maintenir à notre disposition
    Anya et Carole en profitent pour se déshabiller

    Marc
    Je sens la pression s'accentueer su l'escarpin avec lequel Carole m'encule
    Anya touchant du doigt ma queue tourne le regard ver vous d'un air malicieux
    Doucement à regret, je tire la langyue et comence à lécher

    "C'est mieux" fais-je
    "je veux voir la grosse queue de Tonton" dis tout à coup Anya
    "D'accord, retournons-le, on va s'amuser avec" fais-je en me relevant et en ôtant ma robe

    Marc
    D'un coup de pieds je bascule sur le dos

    Marc
    Je les vois dévoiler leurs formes

    Assise sur toi je te regarde d'entre mes seins protubérants d'un air narquois
    "Tu as aimé être enculé et fessé par des gamines de 19/20 ans?" je m'enquiers?

    Marc
    Je vous regarde d'en bas. Comme j'aime à les sucer Maîtresse
    Vos seins

    "Tu as aimé être enculé et fessé par des gamines de 19/20 ans?" je m'enquiers?

    Marc
    A ma grande honte oui Maîtresse

    Je ris, puis me penche et te tend mes gros seins
    Carole et Anya, maintenant nues, jouent avec ta queue
    La léchant chacune d'un coté

    Marc
    Je tends la tête pour happer un téton
    TEnte de décoller les épaules du sol

    Pendant ce temps Anya s'empale sur ta grosse queue en poussant un soupir de satisfaction
    Elle commence à te baiser tout en attrapant la tête de Carole et en la forçant à te lécher les couilles
    Je te donne mes seins à téter

    Marc
    Je tremble du bassin sentant sa grotte sacrée se refermer autrour de mon pieux
    Mes lèvres se referment autour de ce téton

    Carole et forcée de prendre ta couille poilue dans sa bouche et de la sucer doucement
    Anya te viole, et moi je te fais sucer mes tétons et embrasser mes seins

    Marc
    Sous ces caresses et ces assauts je me cambre le bassin

    Carole parvient à se dégager
    Elle attrape Anya par le cou et la contraint à se courber
    La voila obligée de te sucer maintenant!
    Quant à moi je me relève subitement et te dis "Tu vas me lécher le cul"

    Je me relève pour changer de face, et là pendant quelques secondes tu n'as plus tenu au sol
    Tu jouis dans la bouche d'Anya
    Carole la tient pour l'obliger à tout recevoir
    "Tu veux lui faire avaler?" elle te demande

    Je secoue la tête oh ouiiii

    RépondreSupprimer